À quoi sert la carte nationale d'identité ?



La carte nationale d'identité est un document officiel qui sert à justifier de son identité en France et de sa nationalité française à l'étranger. Gratuit depuis le 1er septembre 1998, il est accessible à tout citoyen qui en fait la demande, sans condition d'âge. Non obligatoire, ce document s'avère toutefois utile dans un grand nombre de situations de la vie courante et à l'occasion de déplacements à l'étranger.

Justifier de son identité en France


Depuis le 1er janvier 2014, sa validité est de quinze ans pour les personnes majeures et de dix ans pour les mineurs. Même périmée, une carte d'identité permet à son détenteur de justifier de son identité en France, à la condition qu'il soit reconnaissable sur la photographie.



Faciliter certains actes de la vie courante


Une carte d'identité a pour principale utilité de justifier de l'identité de son propriétaire à des moments-clés de son existence. L'ouverture d'un compte bancaire, la signature d'un chèque, le retrait d'un colis par procuration, ou encore le passage d'examens, comme le baccalauréat, sont autant d'exemples. Dans certains cas particuliers, la carte d'identité permet aux commerçants de s'assurer de la majorité d'un client, comme dans les bars et chez les buralistes. En effet, ce moyen de contrôle sert à prévenir la consommation d'alcool et l'achat de jeux d'argent et de hasard, interdits aux mineurs. Enfin, la carte d'identité est obligatoire pour entrer dans certains lieux de divertissement, comme les casinos.



Voyager librement à travers l'Europe


carte identité

Depuis le 13 décembre 1957, date de l'accord européen sur le régime de la circulation des personnes entre les pays membres du Conseil de l'Europe, tout ressortissant d'un des pays signataires (dont la France) peut entrer dans un autre État ayant ratifié l'accord. La seule condition pour le voyageur est de détenir une carte d'identité en cours de validité. Seuls trois pays européens sont des exceptions : la Russie, la Biélorussie et l'Ukraine.


Hors de l'Europe, d'autres États peuvent accepter la carte d'identité comme document de voyage, mais il est préférable de se renseigner avant tout déplacement ou séjour dans les pays concernés. Nul visa ne peut être apposé sur la carte d’identité. Il faut pour cela un passeport obligatoirement.





ch be lu ca